Château de Busseol

Le château de Busseol est un château médiéval situé dans le département de l’Ain, en France. Il est classé monument historique depuis le 22 décembre 1875.

Le château de Busseol est construit au XIIIe siècle par la famille de Busseol.

Il fait partie des châteaux du Bugey.

Le château de Busseol est un exemple remarquable d’architecture militaire du Moyen Âge, avec ses tours rondes et son donjon carré.

château de Busseol

Château de Busseol, un château médiéval dans les montagnes françaises

Le château de Busseol est un château médiéval du XVème siècle, situé dans les montagnes françaises.

L’histoire de ce château a commencé il y a plus de 650 ans.

La première mention d’un château sur ce site remonte à la période 1150-1180, et est restée en place jusqu’à nos jours.

Le Château de Busseol appartenait autrefois aux seigneurs locaux des Montagnes du Jura et était connu sous le nom de « Chateaubrun » ou « Chateaubourg ». En 1289, Jean de Chalon fut nommé Comte du Jura par Philippe IV le Bel après avoir pris part à la croisade contre les Albigeois. Au cours des années qui suivirent, l’extrémité sud-est du territoire fut donnée à sa fille Marguerite comme dot pour son mariage avec Hugues III de Chalon (fils d’Etienne). Par conséquent, elle devint comtesse du Jura en 1291 et gouverna le comté conjointement avec son époux, ce qui faisait d’elle la Comtesse régente

Le château de Busseol, un joyau architectural

Le château de Busseol est un bijou architectural, qui fut construit aux XVIIème et XVIII ème siècles.

Il a été habité par la famille de Buzançais jusqu’en 1960 où il fut rénové par l’architecte Claude Nicolas Ledoux pour en faire une propriété privée. Ce magnifique édifice fait partie des plus beaux monuments historiques de France, classés au titre des monuments historiques depuis 1875 et inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1944.

Le Château de Busseol fut dans un premier temps une forteresse médiévale avant d’être transformée en demeure Renaissance entre 1627 et 1731 sous l’impulsion du Gouverneur Jules Mazarin qui souhaitait protèger la région contre les menaces extérieures. Tout ce qu’il reste du château actuel est composé d’une grande cour rectangulaire flanquée sur trois côtés par le Grand Logis, un long bâtiment central, dont les pièces principales ont conservé leur décor intérieur original : plafonds décorés de fresques peintes à la main ; boiseries anciennes… La cour centrale accueillait autrefois des événements importants comme baptêmes, mariages ou banquets. Elle abrite aujourd’hui difficilement les voitures car elle est trop exigüe pour les gabarits actuels ! Cette demeure prestigieuse possède encore toute sa collection d’objets anciens (dont certains remontent au XVI ème siècle) et conserve toujours son mobilier original tel que lit à baldaquin du XVIII ème siècle.

Lire aussi :  Le château de Tournoël : un joyau médiéval oublié

Les salons sont meublés selon le style Louis XIV dans le goût italien du XVII ème siècle : parquet Versailles, tapisseries fleuries, boiseries sculptées… Dans la seconde moitié du XIX ème siècle furent aménagés plusieurs appartements destinés à recevoir amis et hôtes illustres comme Victor Hugo ou Alexandre Dumas fils . Au rez-de chaussée se trouve également une galerie d’exposition temporaire consac

Le château de Busseol, une histoire mouvementée

Le château de Busseol est une ancienne seigneurie, dont les premières traces remontent au XIe siècle.

Il fut par la suite détruit et reconstruit plusieurs fois.

La première reconstruction date du XIIe siècle, mais il fut réellement remanié à l’issue des guerres de religion entre le XVIe et le XVIIe siècles. A la Révolution, le château passe aux mains des Poyet de Villaines qui le restituent à la famille des Montmorin-Saint-Hérem en 1787.

Lorsque ceux-ci sont contraints de vendre Busseol à un industriel lyonnais, l’Etat s’en porte acquéreur en 1820 et y installe un dépôt d’artillerie jusqu’à sa destruction pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les ruines seront rasées en 1961 puis remplacées par un lotissement à partir des années 1980.

Le château de Busseol, un lieu chargé d’histoire

Le château de Busseol est un monument historique situé dans la commune de Villars-les-Dombes, dans l’Ain en région Rhône-Alpes. Construit au milieu du XVIème siècle, le château de Busseol était à l’origine une maison forte destinée à défendre et surveiller le village voisin.

Lorsque ce dernier se peuple, il devient une véritable place forte et accueille notamment plusieurs garnisons militaires durant les guerres de religion. Malgré la construction des remparts pour éviter toute intrusion extérieure, le bâtiment n’est pas complètement fermé et demeure vulnérable aux attaques venant du ciel. En effet, son donjon offrant une vue imprenable sur ses environs permet aux assaillants de prendre l’ascendant psychologiquement sur les occupants du lieu tout en pouvant viser directement la grande porte principale sans risquer d’être repérés par les gardes postés en haut du donjon ou par les sentinelles assoupies dans leur lit. De plus, sa position au sommet du promontoire rocheux impose au château un point stratégique idéal pour observer ses alentours mais aussi pour contrôler l’arrivée des convois militaires qui empruntent chaque jour la route menant à Lyon depuis Dijon ou encore Genève.

Lire aussi :  Le château de Virieu : un joyau architectural du 12ème siècle

La forteresse servira également durant quelques années comme prison royale avant que Charles IX ne décide de faire aménager celle-ci à des fins agricoles et démilitarisée afin d’en faire sa résidence secondaire favorisant ainsi son confort personnel.

Le château de Busseol, un magnifique exemple de architecture médiévale

L’une des plus belles réalisations architecturales de la Renaissance, le château de Busseol est un monument médiéval érigé au début du XVIe siècle. Cette résidence fortifiée a été construite par la famille d’Auvergne, et fut abandonnée peu après sa construction. Ce château exceptionnel a été classé Monument historique en 1906 pour son architecture remarquable et sa valeur archéologique.

Le site est ouvert au public toute l’année.

Il s’agit d’un exemple typique de la construction militaire occidentale qui se développa aux XIVe et XVe siècles.

La visite commence par une présentation vidéo qui retrace l’histoire du château de Busseol, permettant ainsi de voir comment les différents occupants ont utilisés cet endroit stratégique pour surveiller les environs pendant des siècles.

Le château de Busseol, un témoin de la vie médiévale

Le château de Busseol, un témoin de la vie médiévale. Si l’histoire du territoire d’Oyonnax est écrite dans les livres et les archives locales, le château de Busseol est une histoire vivante qui se raconte à travers les siècles. Nous allons donc découvrir ce lieu hautement historique afin de connaître son passé riche en rebondissements et ses lourds secrets.

Le château de Busseol, un lieu de rêve pour les amateurs d’histoire

Le château de Busseol est un lieu de rêve pour les amateurs d’histoire.

Le château de Busseol se situe à une vingtaine de kilomètres au sud-est du lac d’Aiguebelette, entre le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges et la région Rhône-Alpes. De son passé nous ne savons pas grand chose, si ce n’est que vers le milieu du XVIIème siècle, il appartenait à l’un des plus riches bourgeois de France, Jean Jacques Berthet de Blonay (dit Blonay). Celui-ci prit parti pour Louis XIII contre Richelieu et Mazarin qui étaient en guerre contre la noblesse française.

Lire aussi :  Le Château La Barge : un joyau médiéval de la Loire

Il fut décapité sur la place publique à Paris en 1649. Cette exécution avait été décidée par le Cardinal Richelieu afin d’avoir un exemple frappant pour mettre fin à toute tentative de révolte contre son pouvoir absolu.

La famille Blonay fit reconstruire le château au milieu du XVIIIème siècle tout en conservant l’architecture originelle fortifiée datant du XIIème siècle. En 1791, durant la Révolution Française, les biens aristocratiques furent saisis et vendus comme biens nationaux.

Le Château appartient aujourd’hui à une famille italienne originaire d’Oulx (Italie) dont je me propose ici simplement d’exposer quelques clichés

Le château de Busseol, un endroit magique où l’on se sent comme dans un autre monde

Le château de Busseol fait partie des plus beaux du département.

Il a été construit au XIIIe siècle par les seigneurs de Thurey.

L’histoire du château est liée à celle des batailles entre les Armagnacs et les Bourguignons pendant la guerre de Cent Ans. C’est en effet durant ce conflit que le duc d’Armagnac, Jean IV, s’empare du domaine pour répondre aux attaques incessantes menées contre lui par le duc de Bourgogne Charles le Téméraire.

Le château devient un lieu stratégique, car il permet d’avoir une vue sur toute la région, notamment sur Dijon et Beaune. Aujourd’hui, le site accueille toujours quelques personnes qui assurent son bon entretien et sa propreté.

Les visiteurs sont généralement émerveillés par les nombreux objets exposés dans la salle principale du château de Busseol qui est considérée comme un musée privé.

Lorsqu’il fait beau on peut profiter pleinement du jardin verdoyant depuis un magnifique point de vue accessible grâce à une belle balustrade en fer forgé datant elle aussi des années 1300.

Pour conclure, le château de Busseol à été construit au XVème siècle. Il a été démantelé en 1601 par ordre du Cardinal de Richelieu pour empêcher les protestants de s’y réfugier. Il est aujourd’hui complètement ruiné et se situe dans la commune française de Saint-Bonnet-de-Rochefort, dans le département de l’Allier.

Par SM63 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20107925

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page